Comment choisir son fournisseur d’énergie ?



Il est loin, le temps où seul EDF pouvait vous fournir en électricité. Aujourd’hui, et depuis plusieurs années, le secteur de l’énergie s’est ouvert à la concurrence et de nombreux fournisseurs se sont mis à proposer des offres se voulant plus compétitives les unes que les autres. Pour le consommateur, cela signifie plus de choix, donc la possibilité de trouver un fournisseur moins cher et plus intéressant que les autres.



Hélas, étant donné la profusion de ces fournisseurs alternatifs et la complexité de certaines offres, il est parfois difficile de vraiment comparer les concurrents d’EDF. Entre les noms de ces fournisseurs et la liste des critères à analyser pour bien comprendre leurs offres, il y a beaucoup à faire.


Qui sont les différents fournisseurs ?


D’abord, les fournisseurs d’énergie, c’est qui ? Tout le monde connait le fournisseur historique EDF, qui fournit encore plus de 80% des foyers français, mais les autres sont moins connus. Ce ne sont pourtant pas les noms qui manquent : Engie, Planète Oui, Lampiris, Proxelia Enercoop, Plüm Energie, EkWateur…


L’offre d’EDF reste globalement la plus appréciée. La raison : son Tarif Bleu. Il s’agit d’un tarif réglementé, ce qui signifie qu’il est limité par les pouvoirs publics. C’est la garantie de tarifs assez bas, ce qui constitue une bonne base pour la plupart des foyers. De plus, cette offre se dote de nombreuses options pouvant aider le client à diminuer drastiquement sa consommation. L’option Heures creuses permet de diminuer le prix du kWh à certaines heures afin de répartir la consommation électrique globale, l’option Tempo varie le prix du kWh selon les jours pour ceux qui peuvent adapter leur consommation…


Le concurrent le plus sérieux à EDF reste Direct Energie. Ce fournisseur alternatif n’est pas soumis à l’obligation des tarifs réglementés, mais il a décidé d’y calquer ses prix. Le coût de l’abonnement est donc identique chez EDF et Direct Energie, mais selon l’offre souscrite, le prix du kWh pourra être plus accessible que chez le fournisseur historique. Son offre Verte la diminue de 2% (en garantissant une électricité verte), son offre Classique de 5% et son offre Online de 10%.


Comment comparer les fournisseurs d’énergie ?


Il ne suffit pas de connaître le nom des offres de chaque fournisseur. Encore faut-il pouvoir les comparer l’une à l’autre. Pour vous aider, de nombreux comparateurs existent gratuitement sur Internet. Néanmoins, il y a quelques points qu’il faut comprendre.


Premièrement, il est important de comparer ce qui est comparable. Cela signifie de vérifier si l’offre du fournisseur comprend le prix de l’acheminement de l’électricité, ce qui n’est pas toujours le cas. Ensuite, veillez à comparer entre elles les différentes parties de l’abonnement : le prix de l’abonnement (fixe) et le prix du kWh (qui impactera différemment votre facture selon votre consommation). Effectuez la même opération pour les tarifs en heures pleines ou en heures creuses, et n’oubliez pas de vérifier les heures creuses en vigueur dans votre région.


Autre point notable : l’évolution du prix. Le tarif réglementé du Tarif bleu d’EDF est défini par les pouvoirs publics, mais ils peuvent évoluer tous les ans. D’autres tarifs sont dix « indexés », ce qui signifie qu’ils peuvent fluctuer selon différentes valeurs de référence spécifiées dans votre contrat. D’autres, enfin, sont à prix fixes pour une certaine durée ou à prix libres fixés par chaque fournisseur.